Leendert Saarloos (1884-1969) aimait la nature et tout spécialement les chiens. Il était cependant d'avis que les chiens étaient trop humanisés et, en sa qualité d'amateur du berger allemand, il avait l'intention de revivifier dans cette race les dispositions naturelles afin d'obtenir un meilleur chien d'utilitéDans ce but, il croisa le mâle berger allemand Gerard van der Fransenum, un chien de type prussien classique, avec Fleur, une louve originaire de la branche sibérienne du type européen (1932).

Par accouplement des descendants avec le père, il obtint une population de base dont les animaux étaient porteurs de plus d'un quart de sang de loup. Au cours de la phase expérimentale suivante, grâce à une sélection sévère, il créa une nouvelle race, le chien-loup européen.

Les Origines du Chien Loup De saarloos   

 
 
 

Des exemplaires sélectionnés de cette nouvelle race donnant satisfaction comme chiens d'aveugle, on crut en premier lieu que cette race serait apte à cet emploi. Mais un apport augmenté de sang de loup, avec le temps, l'hérédité utilitaire de l'aïlleul Gerard se perdit et il devint évident que cette race était en général peu apte au travail de chien d'utilité et en particulier à celui de chien d'aveugle.

Le patrimoine de Leendert Saarloos, non pas un chien d'utilité, mais un chien doté de qualités naturelles, fut reconnu comme race en 1975. En l'honneur de son créateur, on lui donna à l'époque le nom de "chien-loup de Saarloos", distinction bien méritée.

Dès lors, c'est la "Nederlandse Vereniging van Saarlooswolfhonden" (association hollandaise du chien de loup de Saarloos) qui fut chargée de défendre les intérêts de cette race, entre autres en rédigeant le nouveau standard.

Le caractère du Chien Loup de Saarloos

Le Chien-Loup de Saarloos est très méfiant et craintif envers les étrangers. Il n’aime que rarement être caressé par des personnes qu’il ne connaît pas. Les nouvelles situations en général, l'inquiéte. Il aimerait être invisible mais malheureusement pour lui, avec son physique il attire tous les regards. En ayant un chien comme lui, vous devrez apprendre à dire au gens de ne pas le toucher et de ne pas le regarder pour préserver votre chien. Avec la famille, une fois sa confiance acquise, celle-ci peut prendre plusieurs mois, il sera très proche de vous et très affectueux. Les saarloos sont réputés pour être des chiens à femme, il se peut qu'il/elle n'accepte jamais de se faire toucher par un membre de la famille.  Il a également un instinct de meute très poussé, ce qui lui donne un besoin presque vital de fréquenter d’autres chiens. Il peut également avoir l’instinct de prédation très développé. Il faudra donc éviter de le faire cohabiter avec les petits animaux. 

LE physique du chien loup de Saarloos

Le Chien-Loup de Saarloos a un physique très lupoïde. Sa taille moyenne est de 70 cm pour 35 kilos en moyenne. Il a une épaisse fourrure un peu rêche avec un sous poil abondant. Ses couleurs peuvent varier du gris de loup au brun forêt en passant par le sable charbonné. Ses yeux sont généralement ambre voir jaune. 

 

Pour en savoir plus sur son physique et aux standards de la race cliquez sur le bouton ci-dessous qui vous redirigera vers le site FCI. 

Les maladies du Chien Loup de Saarloos

La Myélopathie Dégénérative


Il s’agit d’une maladie héréditaire rare le plus souvent diagnostiquée chez le berger Allemand, ou le Welsh Corgi Pembroke âgés de 8 à 10 ans, parfois même plus tard. Elle est due à une dégénérescence des structures de la moelle épinière (axones et gaine de myéline) responsables de la conduite des impulsions nerveuses essentiellement dans la région thoracolombaire. Cette détérioration se traduit par une perte de coordination progressive de l’arrière train, accompagnée d’une faiblesse croissante ainsi qu’une incontinence.

Symptômes:
La maladie évolue lentement et l’on peut, de prime abord, la confondre avec une dysplasie de la hanche. Au départ on constate une faiblesse et un manque de coordination de l’arrière train. Souvent un côté est plus affecté que l’autre et le chien traîne une patte puis les 2. L’état ne semble pas être douloureux, mais le fait de traîner les pattes entraîne une usure des ongles qui peut causer des problèmes infectieux. Pour éviter cela on peut lier les pattes ensembles et toujours observer une bonne hygiène des pattes.
Ces signes cliniques s’aggravent jusqu’à ce que le chien devienne incapable de marcher, habituellement de plusieurs mois à un an après que les premiers symptômes aient été constatés. Au stade final, les organes vitaux sont eux aussi affectés.

Transmission:
Héréditaire suivant un mode autosomique récessif. Cela veut dire qu’un individu peut être libre de cette affection, affecté par cette maladie ou porteur-sain de cette maladie. Les individus porteurs de cette mutation peuvent transmettre le problème sans révéler aucun symptômes pour eux-mêmes.

 

Traitement:
Il n’existe pas de traitement satisfaisant. Cependant, certains pensent qu’un traitement associant une stimulation des muscles de l’arrière-train par l’exercice, et une administration par voie orale d’acides aminocaproïques ou d’huile d’onagre peuvent retarder l’évolution des signes. Mais aucune étude n’a permis de le démontrer.

Dépistage:
Le gène responsable de cette affection a été identifié en juillet 2008. Il existe donc un test de dépistage réalisable dans un laboratoire hollandais (envoi d’un échantillon de sang). Il vaut 60€, et les résultats vous sont communiqués sous une vingtaine de jours.

Résultat:
– Un animal peut-être libre (non porteur): il a donc 2 allèles sains. En élevage, cet animal ne sera jamais malade. Il ne transmettra pas le problème au sein de la race.
– Un animal peut être porteur-sain : il a 1 seul allèle défectueux . Il ne sera jamais malade mais en élevage, il transmettra cet allèle défectueux à un certain nombre de ses descendants..
– Un animal peut-être malade (génétiquement, même s’il n’a pas encore développé les signes de la maladie) : il a 2 allèles défectueux. Si on l’utilise en élevage, tous ses descendants recevront 1 allèle défectueux.

Conséquences en élevage
– L’accouplement de 2 chiens libres (non-porteurs) produit 100% de chiens normaux qui ne développeront pas la maladie et ne transmettront pas la copie de l’allèle défectueux responsable de la maladie.

– L’accouplement d’un chien libre (normal) et d’un chien porteur-sain produit 50% de chiens normaux et 50% de chiens porteurs-sains. Aucun ne développera la maladie mais ce type de mariage continue de propager la copie de l’allèle défectueux, car les chiots porteurs sains transmettront leur allèle défectueux.

– L’accouplement de deux chiens porteurs-sains produit :
* 25% de chiens normaux qui ne développeront pas la maladie ni ne transmettront l’anomalie.
* 50% de chiens porteurs-sains qui ne développeront pas la maladie mais transmettront l’allèle anormal.
* 25% de chiens qui développeront la maladie.

– L’accouplement d’un chien normal avec un chien malade (du point de vue génétique) produit 100% de chiens porteurs-sains qui ne seront pas malades mais qui continueront de transmettre l’allèle défectueux.

– L’accouplement d’un chien porteur-sain avec un individu malade produit :
* 50% de chiens porteurs-sains qui ne développeront pas la maladie mais transmettront leur allèle défectueux.
* 50% de chiens qui développeront la maladie.

– L’accouplement de 2 chiens malades (même s’ils n’ont pas encore développé des signes de la maladie) produit 100% de chiens qui développeront la maladie.

 

 

Le Nanisme Hypophysaire 


Il s’agit d’une affection rare que l’on peut observer chez le Berger Allemand et le chien d’ours de Karélie. Elle est provoquée par une sécrétion inadaptée de l’hormone de croissance et entraîne un retard de croissance appelé nanisme hypophysaire ou nanisme « harmonieux ».

Symptômes:
Les chiots atteints semblent normaux à la naissance, le retard de croissance n’est visible qu’après quelques semaines de vie. Cette affection se manifeste par un crétinisme, une persistance des dents de lait et du manteau fin de chiot, une atrophie testiculaire et des anomalies du cycle de la femelle, et parfois une persistance du canal artériel et un mégaoesophage. Elle peut être diagnostiquée par un dosage de l’hormone de croissance. L’espérance de vie d’un individu atteint varie de 3 à 8 ans en moyenne.

Traitement
Il n’existe aucun traitement de cette affection sans risque. Il est possible de supplémenter en hormones de croissance ou de stimuler la production d’hormones, mais il peut y avoir des effets secondaires fâcheux.

Transmission
Elle est héréditaire, suivant un mode autosomal récessif. Plus clairement : un individu atteint , au vu de ses affections, ne pourra évidemment pas reproduire. Les individus porteurs de la maladie ne se déterminent pas à l’oeil nu, ils n’ont aucun symptôme, ce sont des chiens en bonne santé. Il ne faut pas accoupler deux individus porteurs entre eux, des cas de chiots atteints (50%) peuvent être observés dans ces portées. Par contre, il est possible de reproduire un individu porteur et un individu sain sans risque de voir naître des chiots atteints dans ces portées.
On en déduit donc qu’il est important de faire dépister au moins l’un des deux individus du futur couple.

Dépistage
Le dépistage de cette affection peut se faire en Hollande pour 100€ (envoi d’un échantillon sanguin).

 


L’Atrophie Progressive de la Rétine (APR)

Qu’est ce que c’est ?
L’atrophie progressive de la rétine ou APR (en anglais PRA) est une affection héréditaire qui se manifeste plus ou moins précocement selon les races concernées (entre deux et cinq ans environ).

Symptômes
La maladie se manifeste d’abord par une perte de la vision nocturne. L’œil apparaît dilaté et semble plus brillant. Une cataracte (opacification du cristallin) peut également se développer en parallèle, donnant une coloration blanchâtre à la pupille.

Diagnostic
Le diagnostic se fait par un examen du fond de l’œil à l’aide d’un ophtalmoscope, sur chien non anesthésié. La confirmation nécessite la réalisation d’un électrorétinogramme. Cet examen permet de tester directement le bon fonctionnement de la rétine en mesurant son activité électrique.
Les résultats de ces examens sont :
* chien actuellement indemne (PRA-0)
* chien malade (ATTEINT)

Ces examens sont à renouveler au moins tous les 2 ans.

Traitement
Il n’existe aucun traitement. L’animal atteint perd progressivement la vue jusqu’à la cécité complète. Le chien ne souffre pas, il compense par ses autres sens.

 
 
 
 

Pedigree, à quoi sert-il?

À l'heure actuelle, trop nombreux sont ceux qui souhaitent que le chien ai un pedigree sans savoir ce qui est important réellement. Un pédigrée est un arbre généalogique du chiot. Il permet de connaître ses parents, ses grands-parents et ses arrières grands parents. Dépendant des fédérations (car oui il y en a plusieurs en Belgique), certains tests de santé sont obligatoires, et parfois une confirmation lors d'une exposition comme quoi le chien répond bien aux critères de la race. La fédération que j'ai choisi demande à ses éleveurs de faire les tests de santé propre à la race et de confirmer votre chien lors d'une exposition. Mes chiens ont un pédigrée Belgium Canine Alliance qui est une filiale de Alianz Canine Worldwide et l'ERZ reconnu dans plus de 68 pays. J'ai choisi cette fédération, car elle correspond à mes valeurs notamment celle qui me tien le plus à coeur: lutter contre l'hyper-type (un cul trop bas pour un berger allemand, un nez trop enfoncé pour un Bulldogs,etc...). L'hyper-type est en train de tuer les races à petit feu et il est temps de changer cela. Je suis d'ailleurs membre et agis pour la préservation et le bien-être des races.  

    L'environnement des chiots

Les chiots naissent et grandissent dans le salon. Lors du premier mois, ils sont surveillés 24H sur 24. Sans compter le travail, cela permet aux chiots d'apprendre à vivre en maison, d'être confronté aux bruits et aux mouvements qu'entraine la vie en maison.

 

À l'âge de 3 semaines, le bac est transformé comme sur la photo, il y a une place pour faire ses besoins, pour manger et pour dormir.

 

Vers 4 semaines, ils sont sorti de la caisse quelques heures par jours pour vivre en maison normalement et sont sortis de nombreuses fois pour qu'ils apprennent à faire leurs besoins dehors

Stimulation Neurologique Précoce, Bio sensor

Le chiot de l'élevage sont travaillé dès la naissance jusqu'à leur départ. De la naissance jusqu'à l'âge de 3 semaines, les chiots sont exposés aux exercices de stimulation du programme "Bio Sensor" qui est une stimulation Neurologique Précoce.

Le programme "Bio Sensor" avait déjà commencé à étudier la stimulation neurologique précoce pour conférer aux chiens de meilleures performances. Il est composé de 6 exercices conçus pour stimuler le système neurologique. Chacun de ces exercices doit être effectué aux chiots une fois par jour. Ils doivent être manipulés chacun à leur tour pour effectuer une série de 5 exercices. Chaque série doit être accomplie entièrement avant de commencer la manipulation d'un autre chiot. 

Les biens-faits de cette méthode sur les chiens sont les suivants: 
1) Des performances cardio-vasculaires améliorées (Fréquence cardiaque)
2) Un battement cardiaque plus fort (contractilité: N.D.T)
3) Des glandes surrénales plus performantes
4) Une plus grande tolérance au stress
5) Une meilleur résistance aux maladies infectieuses

Le programme de socialisation

Dès que les chiots ont 3 semaines, ils ouvrent les yeux et commencent à entendre.

Nous modifions la caisse de mise bas, nous leur apprenons qu'il y a une place pour faire les besoins (dans des pellets), une place pour manger et boire, une place pour jouer et une place pour dormir.

 

Ensuite, les chiots découvrent une chose chaque jour de façon progressive et positive.

 

Chaque expérience doit être vécues positivement. Les chiots découvrent, les manipulations, le brossage, l'obéissance, la propreté, la maison en liberté, les autres chiens de la meute puis des autres chiens de toutes races, les enfants et des adultes, des matières, des sons, la voiture, la ville, les magasins, etc... etc... 

Séances de socialisation

Saviez-vous que les chiots doivent voir 49 têtes différentes avant leur 3 mois pour reconnaitre l'être humain comme connu ! 

 

Les 4 dernières semaines avant le départ des chiots, des séances de socialisation sont organisées, cela permet aux chiots de voir de nouvelles têtes et de découvrir des objets insolites que les gens amènent.

 

Les adoptants sont les bienvenues pour créer déjà des liens avec leur futur chiot.  

Cours de comportement offerts

Afin d'aider les adoptants lors de l'arrivée du chiot chez eux, 3 cours sont offerts. Le premier cours est formé grâce aux dernières formations suivies et sont uniquement basées sur une méthodologie de renforcement positif. 

 

Ce cours est mis en ligne sur ce site avec un mot de passe donné aux adoptants. Dès qu'une nouvelle méthode est apprise les adoptants en seront informé ! 

Deux cours sont offert quand les adoptants le souhaitent. Généralement, ils le prennent un mois après l'arrivée du chiot et aussi à la crise d'adolescence. 

 

Mon but est d'éviter les mauvaises surprises ainsi que les erreurs fréquentes en créant une relation harmonieuse basé sur l'envie d'apprendre et la complicité. 

 
 

    Le gage de qualité TIPAW

Aujourd'hui, il y a de nombreux élevages qui ne sont pas de qualités. Soit les tests de santé de sont pas fait, soit les parents vivent en chenils ou en cages non stop, ou alors les chiots de découvrent rien lors de leur 3 premiers mois de vie. Tipaw est un concept super auquel je participe activement qui vise à réunir sur une plateforme tous les éleveurs de qualité permettant aux particuliers d'adopter en confiance un chiot en bonne santé, bien dans ses pattes et qui lui correspond. Les critères de sélections sont nombreux et je suis fière que mon élevage en fasse partie. Si vous souhaitez en savoir d'avantage voici plusieurs liens qui vous permettront de découvrir cette plateforme, mais également mon élevage vu par Tipaw et l'annonce de ma prochaine portée. 

    Portées futures

Découvrez ici les futures mariages prévus chaque année. Bien évidement certains ne sont encore que des projets et sont susceptibles d'être modifiés ou annulé.

 

Kleopatra, Memphis & Agapi doivent encore être testés pour les maladies propres à la race vers l'âge de 1 an et demi. 

     Portées 2018

Cette année, deux portées sont attendus à l'élevage. Celle de Loumi et Lasca (Berger Blanc Suisse) qui est née le 05/07/18, 7 magnifiques chiots déjà tous réservés. 

Celle de Meika et Heimdall (Chien Loup de Saarloos) qui va naître au environ du 21 juillet. 5 à 11 chiots sont attendus et il y a déjà 2 réservations pour cette portée. 

     Portées 2019

Cette année là, si la grossesse de Meika s'est bien passé et qu'elle a été une bonne maman, elle le sera à nouveau avec un mâle qu'il va falloir trouver ! 

Loumi n'aura pas de Chiots en 2019 ayant déjà eu deux portées ou alors fin fin 2019 mais nous visons 2020 pour elle avec un mâle étranger pour changer de sang! 

Dépendant des chaleurs de Kleopatra, elle aura peut-être une portée fin 2019 si ses tests sont bons et si elle a eu deux fois ses chaleurs. Elle sera marié au beau Laszlo (photo ci-jointe) appartenant à Mégane de l'élevage Des Terres Du Valhalla. 

     Portées 2020

Cette année-là Agapi et Kleopatra aura une portée ! Kleopatra (Chien Loup de Saarloos) sera mariée a Memphis, mariage très attendu !

 

Agapi (Berger Blanc Suisse) sera mariée a un mâle étranger. 

Nous ne savons pas encore si Loumi et Meika auront des portées cette année là. 

Chien-loup de Saarloos

Berger Blanc Suisse

Vous souhaitez adopter un chiot de l'élevage?

Répondez au questionnaire ci dessous

Contactez Emi

info@lemondedemi.comBE066.5959438 - HK01220063 - Jodoigne

  • Instagram
  • Youtube
  • Facebook

© 2016 Le monde d'Emi, créé par Emi.